Mes coups de coeur

Dans cette rubrique, je souhaite vous faire partager mes coups de cœur œnologiques. Vous allez découvrir les vins qui m’ont plu, par leur caractère ou leur personnalité.

Coup de cœur pour le Gewurztraminer Vendanges tardives : entre fleurs et miel

J’ai découvert ce vin lors de mon passage dans la région du Bas et Haut Rhin. Dans ce coin de l’Est, près de 2 700 hectares de terre sont consacrés à l’aromatique vin Gewurztraminer.

 

Gewurztraminer Vendanges tardives

Charles Rosier

Réputée pour ses vins, la France offre un large choix à l’image du cru d’Alsace : le vin Gewurztraminer vendange tardive. Ce vin blanc moelleux est issu de la récolte traditionnel (autrement dit à la main) du raisin rose durant le mois d’Octobre. Son goût fruité provient de la présence d’au moins 243 grammes de sucre par litre.

Il est à noter toutefois que l’opération de sucrage (chaptalisation) est interdite pour ce vin de l’Est. De plus, de nombreuses normes encadrent ce vin afin de conserver son authenticité avec par exemple le label « Appellation d’Origine Protégée ».

Pourquoi choisir l’Alsace vendanges tardives Gewurztraminer

 

Ce vin peut être stocké une dizaine d’années, ce qui demeure un excellent investissement pour les amateurs de vin plus ou moins confirmés. Il est à conserver entre 10 et 13 degrés à l’ombre afin de préserver sa saveur. Si l’année 1983 demeure la référence, d’autres périodes comme 2008 ou 2010 sont particulièrement conseillées lors de l’achat du vin d’Alsace vendanges tardives Gewurztraminer. La robe du Gewurztraminer est particulièrement esthétique avec un beau jaune doré et transparent. En bouche, le vin d’Alsace vendanges tardives Gewurztraminer mélange des arômes de miel, litchi, fleur de caramel et coing.

 

Comment accommoder son vin alsacien avec son repas

 

Idéal à l’apéritif dans un verre ballon, le vin Alsace vendanges tardives Gewurztraminer peut accompagner une généreuse tranche de foie gras, quelques bretzels frais ou un cake au gingembre. Ce vin est aussi idéal avec des plats qui possèdent une touche sucrée comme un ananas farci au saumon, un camembert au miel ou des croustillants pommes – chèvre !

Du coté des desserts, ce vin du Rhin se marie aussi parfaitement avec une tarte à la framboise, des beignets à la pomme ou le gâteau traditionnel de l’Est : la forêt noire. Enfin, les apprentis cuisiniers pourront se mettre aux fourneaux pour marier ce vin avec subtilité, car l’Alsace vendanges tardives Gewurztraminer demeure se révèle très savoureux une fois cuit. Poire pochée au Gewurztraminer, joues de porc au Gewurztraminer ou tiramisu à la pêche et au Gewurztraminer raviront donc les palais les plus exigeants…

 

N’attendez plus pour savourez (avec modération) ce vin Alsace vendanges tardives Gewurztraminer. Il demeure facilement accessible dans le rayon de votre supermarché ou chez votre caviste et reste une valeur sûre pour vos repas.

Coup de cœur pour le Pommard Premier Cru

Le Pommard est l’appellation des vins issus des domaines viticoles situés au cœur de la côte de Beaune, dans la région de la Bourgogne. Le Pommard premier cru « Les Grands Epenots » est une merveille pour les papilles et s’accorde avec de nombreux plats.

 

L’appellation Pommard

Pommard est issu du nom de la déesse Pomone, la divinité des vergers de fruits et de légumes à l’époque de l’Antiquité. Surnommé « La Fleur des vins beaunois » au Moyen-Age, l’appellation Pommard demeure encore une référence aujourd’hui.

Etant cultivées dans un climat océanique à influence semi-continentale, les vignes produisent un raisin idéal pour la création des premiers et grands crus. D’ailleurs, plus de 110 hectares sont destinés aux Premiers Crus qui sont à l’origine de 28 appellations comme « Clos du Verger », « Le Village », « Les Boucherottes », « Les Croix Noires » et évidemment « Les Grands Epenots ».

Etant produit en Bourgogne, région reconnue pour son cépage Pinot Noir, ce vin rouge est très apprécié des œnophiles ainsi que des amateurs. Les vins rouges de cette région s’accordent avec de nombreuses viandes, telles que le gibier, le bœuf et le poulet.

Charles Rosier

Le Pommard premier cru « Les Grands Epenots »

 

Le Pommard premier cru « Les Grands Epenots » est un vin rouge représentant bien les caractéristiques des Pommards. Il démontre le raffinement ainsi que la richesse du terroir bourguignon.  Le Pommard premier cru « Les Grands Epenots » a une robe rouge sombre, on détecte des notes de fruits rouges mais également des notes d’épices et de cuir. En bouche, c’est le Pommard par excellence avec sa puissance et des saveurs.

 

Le Pinot noir de Bourgogne est le principal cépage du Pommard premier cru « Les Grands Epenots », néanmoins, le Chardonnay Blanc, le Pinot Gris et le Pinot Blanc peuvent entrer dans la composition de ce vin.
Il a été considéré comme millésime du siècle en 1928 et en 1929 ainsi que millésime du millénaire en 1969 et en 1978. Il a plusieurs fois été reconnu comme un très bon et un excellent millésime au cours des dernières décennies. Le Pommard Premier Cru « Les Grands Epenots » est un vin peut se conserver plusieurs années, entre 5 et 15 ans, dans un lieu adapté. Pour profiter pleinement de ce vin, il est conseillé de ne pas le décanter et de le servir lorsque sa température est d’environ de 15°.

Quels plats déguster avec le Pommard premier cru « Les Grand Epenots » ?

 

De nombreux plats seront mis en valeur par un Pommard premier cru « Les Grands Epenots ». Il est conseillé de le servir avec des produits et des plats régionaux, comme le célèbre bœuf bourguignon.

Il s’accordera parfaitement avec du gibier accompagné de champignons de saison, des viandes en sauce comme la daube ou le coq au vin.