Le lexique du vin

Par Charles Rosier

De nos jours, la viniculture fait de plus en plus de passionnés. En effet, hommes ou femmes, beaucoup d’amateurs approfondissent leurs connaissances sur l’œnologie. La connaissance du vin et son étude sont cependant parfois difficiles et font l’objet d’un vocabulaire particulier. Voici donc un lexique qui permettra aux amoureux de vins en quête de savoir, de trouver les définitions aux termes les plus couramment employés.

 

Acide : Le vin est piquant et est le résultat de vendanges faites trop tôt.
Aigre : Produit une sensation piquante comme le vinaigre.
Amer : C’est une saveur rude et désagréable.
Ample : Résulte de la sensation que le vin remplit toute la bouche.
Animal : Aux saveurs de muscs ou de cuirs.
Âpre : Caractère de dureté.
Aqueux : Chargé en eau.
Boisé : Qui a une saveur de bois.
Bouquet : Qui a une odeur de fleurs ou de fruits qui diffère selon le vieillissement du vin.
Bourru : Vin sucré en cours de fermentation à la robe trouble.
Brillant : Se dit d’une robe limpide et transparente.
Capiteux : Fortement alcoolisé.

Cépage : Il s’agit simplement de la vigne dans sa totalité. Chaque vin à son cépage.
Chargé : Qui semble lourd et épais en bouche.
Charnu : Dont la consistance et le gras remplissent la bouche.
Charpenté : Se dit d’un vin robuste et équilibré avec une tenue presque palpable.

Court : Dont le gout se disperse vite.
Dense : Se dit d’un vin puissant et bien coloré.

Dur : Qui râpe la langue.
Épanoui : Qui ne gagne plus rien à vieillir.
Étoffé : Vin délicatement fort et ample.
Équilibré : Harmonie parfaite entre alcool et acidité.
Fermé : Se dit d’un vin qui a encore besoin de vieillir.
Fin : Délicat et subtil.
Frais : Vin jeune laissant une impression de fraicheur en bouche.
Franc : Qui n’a pas d’autres saveurs que celle de son cépage.
Gouleyant : Se dit d’un vin qui se boit facilement.
Gras : Qui procure une agréable sensation d’onctuosité.
Long : Dont le gout reste en bouche.
Lourd : Vin à l’épaisseur trop importante.

Millésime : C’est l’année de vendange.
Moelleux : Vin sucré qui laisse une impression de velouté.

Nerveux : Agréablement vigoureux et acide.
Noble : Aux qualités supérieures.
Plat : Vin sans saveur.
Puissant : Riche et musclé.
Racé : Élégant et en adéquation avec son cépage.
Robe : Relatif à son apparence dans le verre.
Rond : Qui glisse harmonieusement en bouche.
Sec : Vin blanc sans sucre ou vin rouge qui manque de moelleux.
Séveux : Dont l’odeur et les saveurs sont riches.
Souple : Qui est équilibré.
Soyeux : Dont la saveur en bouche rappelle la douceur de la soie.
Tannique : Qui possède une saveur amère.
Tendre : Souple et faiblement acide.
Tuilé : Vin vieux dont la couleur de la robe rappelle celle de la tuile.
Velouté : A l’onctuosité et la douceur d’une caresse.
Vert : Acide, vin dont les vendanges ont été faites trop tôt.
Viril : Puissant et plein de caractère.

Charles Rosier
Charles Rosier
Charles Rosier